Close

La Jobboard des métiers du Management du Sport

Fiches Métiers > Stadium Manager

Stadium Manager

Le Stadium Manager évolue généralement au sein d’un club ou d’une ligue et a pour rôle l’exploitation de son enceinte sportive.

 

Ses tâches et sa marge de manoeuvre va beaucoup dépendre du modèle économique mis en place pour exploiter le stade et les infrastructures mis à la disposition du club. Si le club est propriétaire exclusif du stade, par exemple, il va avoir la responsabilité de son exploitation tout au long de l’année. A l’inverse, si le club occupe le stade quelques soirs par mois uniquement, le Stadium Manager va se concentrer sur d’autres problématiques plus étroites.

 

Depuis plusieurs années, ce rôle s’est avéré primordial pour diversifier les sources de revenus d’un club et équilibrer son modèle économique : billetterie, merchandising les soirs de match, exploitations évènementielles hors matchs, 

 

Globalement, le Stadium Manager va coordonner les activités opérationnelles d’un stade, lors des rencontres sportives mais aussi pour des évènements hors-match, ainsi que les travaux de maintenance et rénovation de l’enceinte.

Autres appellations :

Directeur de Stade 

Stadium Director, Stadium Supervisor, Stadium Operations Manager, 

Les tâches principales

Le Stadium Manager va s’assurer du développement des infrastructures techniques pour que l’enceinte puisse accueillir les évènements dans les meilleures conditions. Les enceintes doivent sans cesse se renouveler pour proposer une experience moderne aux fans, tout en répondant à des normes de sécurité précises, dictées généralement par les ligues.

L’organisation des évènements les soirs de matchs nécessite une préparation sur bien des aspects : organisation de la billetterie, des parcours clients, des boutiques de merchandising, livraison des services de restauration, gestion des hospitalités et du service de sécurité, etc. 

Le Stadium Manager va devoir  superviser et coordonner des dizaines, voire des centaines de personnes différentes les soirs de matchs. Il peut autant s’agir de piloter des services appartenant au club, que des équipes externes d’intérimaires et de bénévoles. 

Le Stadium Manager doit aussi s’assurer de la rentabilité financière des projets qu’il met en place dans le stade. Il va ainsi évaluer le retour sur investissement des différents travaux d’aménagements qu’il va décider de réaliser.

Les tâches secondaires

Suivant le modèle économique lié à l’exploitation du stade, le Stadium Manager peut être amené à travailler davantage sur les évènements hors-matchs qui auront lieux dans l’enceinte, comme des concerts, des séminaires, ou d’autres évènements de grande ampleur.

Dans le cas de figure ou l’enceinte sportive appartient à des acteurs publics,  il est nécessaire de collaborer efficacement avec ces derniers. L’un des rôles d’un Stadium Manager va être d’entretenir d’étroites relations avec les collectivités gestionnaires.

En fonction de son scope de responsabilités, le Stadium Manager peut être amené à superviser aussi les autres infrastructures qu’occupe le club (bureaux, centre d’entrainement,  etc.)

Les relations internes & externes

Le Stadium Manager fait partie intégrante du club, et est amené à superviser un grand nombre d’acteurs internes et externes :

Dirigeants,

Responsable des Partenariats,

Responsable Billetterie,

Responsable Sûreté et Sécurité,

Responsable des boutiques,

 

Prestataires réguliers, intérimaires, bénévoles,

Référents de Ligues/Fédérations,

Equipes adverses, 

Compétences techniques

Compétences relationnelles

Formations & Certifications

Il existe des formations spécifiques pour exercer le rôle de Stadium Manager au sein d’un club. Des expériences précédentes dans des fonctions liées à la sécurité ou à la gestion d’infrastructures vont pouvoir apporter des compétences complémentaires.

Pour aller plus loin :

Ces offres peuvent vous interesser

Partager cette fiche métier

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook